Nicole GOUETA veut redécouper Colombes

redécoupage

Lors du conseil municipal du 22 octobre dernier puis le lendemain lors de la séance plénière de l’assemblée départementale, alors que la Ville de Nanterre s’oppose à l’annexion de près de la moitié de sa commune*, Nicole GOUETA “a pris ses ciseaux” et a proposé rattacher 2 zones d’activités  de Colombes  voisines de Nanterre, les Champs-Philippe, à la Défense… sans avoir consulté personne.

Le président de l’Assemblée départementale, Patrick DEVEDJIAN lui a opportunément et -un peu- cruellement fait remarquer que cette demande était du ressort de l’actuel Maire de Colombes. Bernard Lucas, conseiller général du canton, a renchéri en soulignant: « Ce n’est pas l’idée de la municipalité. Sortez-la de votre tête ».

la nouvelle municipalité se consacre en effet activement à la construction concertée d’une intercommunalité de la boucle nord (Colombes, Bois-Colombes, Gennevilliers, Asnières, Clichy, Villeneuve-la-Garenne, Saint Ouen).

*cliquer ici pour visionner l’intervention de Marie-Laure MEYER, conseillère régionale d’île-de-France, représentante de la Région au conseil d’administration de l’EPAD

Comments

Jérôme

Tant qu’elle utilise des ciseaux à bouts ronds, je ne suis pas trop inquiet mais qu’elle fasse attention à ne pas se couper !

Charles Ham

Bonjour,

Je lis dans votre billet que la commune de Saint-Ouen serait elle aussi concernée par le projet d’intercommunalité sur laquelle travaille l’actuelle municipalité. Sur quelle logique se baserait l’intégration d’une commune de Seine-Saint-Denis dans un ensemble composé de villes des Hauts-de-Seine ? En attendant leur hypothétique disparition, les départements existent. Aussi, n’est-ce pas se tirer une balle dans le pied que de vouloir mélanger, au sein d’une même structure intercommunale, des villes de deux départements différents ?

Jean-Philippe

@ Charles,
Je te croyais plus libéral! 😉
Plus sérieusement: La ville de Saint-Ouen a en effet manifesté son intérêt pour rejoindre la dynamique intercommunale de la boucle nord des Hauts-de-Seine. Ce projet de coopération intercommunale est au stade de l’étude préalable. Rien n’est acté.
Mais pourquoi vouloir d’emblée “couper les ponts” et se priver d’éventuelles économies d’échelle permises par une mutualisation de compétences et de moyens, par des marchés publics plus importants…?
La démarche choisie est réfléchie et prudente: ne crions pas avant d’avoir mal!

rs

oui c’est vrai que st ouen c’est quand même étrange, c’est presque une autre planète !

Jean-Philippe

Saint Ouen veut sans doute s’affranchir de la Plaine St Denis.
Mais être candidat ne veut pas dire être retenu…

Leave a comment

name*

email* (not published)

website