Manifestation de soutien pour le retour de Mohamed Abourar

Suite à l’expulsion, le 23 janvier 2010, de Mohamed Abarour, jeune lycéen de 18 ans du Lycée Valmy à Colombes, une manifestation de soutien a eu lieu ce samedi à Colombes.

De nombreuses démarches sont en cours, les élus de gauche ont été sollicités (Bernard Lucas pour le Conseil Général, Robert Badinter pour le Sénat).

Ci-dessous, le communiqué de presse de Philippe Sarre :

Philippe Sarre condamne l’expulsion de Mohamed, jeune lycéen de Colombes

Philippe SARRE, maire de Colombes, a appris ce week-end l’expulsion de Mohamed ABOURAR, jeune élève au lycée professionnel Valmy. Expulsion une semaine seulement après son arrestation.

Mohamed ABOURAR est arrivé en France à l’âge de 13 et demi pour rejoindre son père qui y vit depuis 1977 en situation régulière afin de poursuivre sa scolarité. Titulaire d’un CAP maintenance bâtiment en collectivité il est actuellement scolarisé au lycée Valmy de Colombes en première année de baccalauréat professionnel Hygiène et environnement.

« Le comportement exemplaire de Mohamed et son investissement dans ses étudesm’ont été rapportés par l’ensemble de ses enseignants » a souligné Philippe SARRE.Il bénéficie également d’un contrat jeune majeur ASE auprès de l’aide sociale à l’enfance. Il a déposé un dossier de régularisation dans le courant de l’année 2009.Malgré la mobilisation des personnels et des élèves du Lycée Valmy à Colombes,malgré les interventions de l’Inspection d’Académie des Hauts-de-Seine et du Recteur de Versailles, malgré les engagements de la préfecture disant qu’il ne se passerait rien ce week-end, Mohamed a été expulsé.

« Cette expulsion nie le droit légitime de Mohamed à poursuivre ses études en France. Il s’agit là de la mise en oeuvre d’une politique arbitraire et brutale. Je m’engagerai personnellement aux cotés de tous ceux qui aujourd’hui demandent le retour de Mohamed au lycée Valmy pour qu’il puisse revenir poursuivre ses études dans les meilleures conditions. »

Pétition de réseau éducation sans frontières :
www.educationsansfrontieres.org

Voir aussi l’article du Parisien sur ce sujet.

Leave a comment

name*

email* (not published)

website