Le 6 mai, faisons le changement !

Equipe porte à porte PS Colombes

Nous avons partagé samedi 28 avril un grand moment de rassemblement aux côtés de Christiane TAUBIRA, députée de Guyane, qui nous a accompagné faire un porte-à-porte géant sur le quartier du Petit-Colombes. Tous les militants sont unanimes pour saluer cette grande dame qui nous a fait honneur dans un discours emprunt d’humanisme. Cet humanisme, les habitants du Petit-Colombes aussi l’ont senti lorsqu’elle s’est rendue chez eux. Nombreux d’entre eux nous ont retrouvé par la suite à la salle du Centre d’Activités Louis Aragon pour partager un moment festif et marqué sous le signe du rassemblement.

Philippe Sarre, Christine Taubira et Alexis Bachelay

Car comme l’a dit Christiane TAUBIRA, plus que jamais, François Hollande a besoin de nous aujourd’hui, il a besoin d’un grand rassemblement, pour que le 6 mai nous soyons nombreux pour battre Nicolas Sarkozy. Ce rassemblement, nous le poursuivrons ; dès demain, je serai aux côtés des élus socialistes des Hauts-de-Seine, sur le marché d’Antony pour témoigner tout notre soutien à François Hollande. Au premier tour de l’élection présidentielle, les Hauts-de-Seine ont voté à 30,2% pour François Hollande. C’est une progression de près de 5% par rapport à 2007 et un record pour un candidat socialiste à la présidentielle. – 15 villes sur 36 ont porté François Hollande en tête au premier tour – Le vote socialiste progresse dans toutes les villes du département, sans exception, par rapport à 2007. – Le vote UMP recule dans 33 villes sur 36 par rapport à 2007.

Au final, les électeurs ont voté à 44,2% pour un candidat de gauche, ce qui est, là encore, un record pour le département. C’est près de 15 % de plus qu’en 2007. J’appelle donc les électeurs à se mobiliser pour faire gagner François Hollande au second tour de l’élection présidentielle. Dans les Hauts-de-Seine, département symbole, François Hollande doit également arriver en tête. Ce sera le signe que le 92 n’est plus le « fief » de Sarkozy. Ce sera la confirmation que notre département est une nouvelle terre de conquête pour la gauche.

Philippe Sarre

Leave a comment

name*

email* (not published)

website