Le 18 mars 2012, fin de la galère sur le 378

Dans le dernier numéro de notre journal « A Gauche » nous évoquions en page 4 les difficultés des passagers du bus 378, obligés d’attendre le passage de plusieurs bus aux heures de pointes faute de places.
En effet, l’ouverture de la ligne du tramway T2 et la suppression de plusieurs lignes empruntant la rue Gabriel Péri à Colombes, mal anticipée par la Ratp, a provoqué une saturation insupportable de la ligne de bus 378 aux plus fortes heures de fréquentation. Suite à l’intervention de Philippe Sarre maire de Colombes, Bernard Lucas conseiller général et Alexis Bachelay Député, auprès de la direction générale de la RATP, la décision a été prise de modifier la fréquence de passage des bus 378 dès le 18 mars 2012, soit aux heures de pointe,
4 minutes entre la place Victor Basch (Colombes) et Les Courtilles (Asnières)
8 minutes entre Nanterre Ville et Victor Basch.

Et en heures creuses, la fréquence est portée sur l’ensemble de la ligne à 8-9 minutes.

Philippe Sarre, maire de Colombes, a salué la prise en compte de cette situation insupportable pour les voyageurs du 378;
« Nous nous félicitons que le Stif et la RATP aient rapidement réagi à cette situation intenable pour les usagers. Nous resterons évidemment vigilants quant à l’évolution de la situation sur cette ligne».
L’amélioration de la qualité de service mise en œuvre par la RATP et le Stif devrait permettre une utilisation des bus sur la ligne 378 plus confortable et plus digne pour chacun. La section socialiste de Colombes restera attentive. A cet égard il revient à chacun de nous alerter en cas de détérioration du service Ratp sur cette ligne.

Comments

arnaud

Bonjour
Merci d’avoir améliorer cette ligne mais malgré l’augmentation des fréquences de cette ligne il ya toujours autant de monde et sa tout les jours, plus vous mettez de bus plus il ya de monde des bus articulés sur cette ligne ne serait pas de refus
Merci d’avance

Leave a comment

name*

email* (not published)

website