Encore des décisions qui ont de quoi inquiéter les Colombiens

cm2

Ce jeudi 18 Décembre, le Conseil municipal de Colombes se réunira à 19h00. Parmi les points qui retiennent toute notre attention :

  • La délibération N° 2 qui étend sans limites le droit du maire de prendre seule, sans passage en conseil municipal, “toute décision concernant la préparation, la assation, l’execution et le réglement “ et de signer seule tous les marchés et leurs avenants quel que soit leur montant ! Jusqu’ici l’autorisation valait pour les marchés et accord de ravaux inférieurs à 5 186 000 euros, ce qui était déjà une autorisation très large. A voir donc dans l’avenir, lorsque nous aurons en conseil municipal le compte rendu des décisions de Madame Le maire, comment cette délégation sans limite sera utilisée… Quoiqu’il en soit, cette décision est tout sauf une parque de respect envers le Conseil municipal et la démocratie à Colombes.
  • La délibération N° 3 fixant les points de la convention de coordination entre la police nationale et la police municipale (notamment accès de la police nationale aux images des caméras de vidéosurveillance). La coordination existait déjà, cette convention fixe clairement les accords. Peu de nouveautés si ce n’est que désormais les policiers municipaux pourront être mis sous le commandement “fonctionnel” des forces de police nationale dans le cadre d’opérations de sécurité.
  • La délibération 21 qui signe la fin de la participation des élus de l’opposition dans les Conseils d’administration des établissements du secondaire. Bien sûr, durant notre mandature, l’opposition y était représentée et depuis l’arrivée de Madame Goueta, nous avions gardé un siège dans les 4 plus grands établissements. Encore une belle preuve du sens de la démocratie et du respect de l’opposition de la part de madame Goueta.
  • Les délibérations relatives au personnel :
    N° 22 rétablissant la prime d’installation des nouveaux embauchés titulaires (compte tenu des coupes importantes effectuées dans le personnel, conseil après consei, cela ne coûtera pas cher à la Ville ! )
    N° 23 rétablissant pour la moitié des agents concernés, soit 470 agents (ceux dont le salaire est inférieur à 1500 euros ) l’équivalent de la prime de 50 euros mesuels qui leur avait été retirée par la municipalité en août dernier.
    N° 24 :
    modification du tableau des effectifs , de nombreux postes sont supprimés au CMS mais aussi les postes de directeur de la petite enfance (remplacée par une simple coordinatrice), de directeur de l’environnement et de responsable de la mission cohésion sociale (le CUCS)… Il est clair sur le service public en sortira grandi !
  • La délibération N° 27 concerne la délégation de service public stationnement appelle deux remarques : bien qu’on ait essayé d’affoler les habitants en prédisant que, évidemment en raison de notre incompétence, la nouvelle municipalité devrait dépenser beaucoup plus pour maintenir la première heure gratuite dans les parkings du centre ville, il ‘en est rien. Le coût reste inchangé pour la Ville. Ensuite, on peut se demander pourquoi un telle signature de contrat avec Q-park alors que, durant la campagne municipale, l’équipe UMP ne cessait d’annoncer qu’elle dénoncerait devant e tribunal ce contrat ! Les promesse de campagne n’engagent que ceux qui y croient …
  • La prise d’acte du rapport 2013 de la commission d’accessibilité. La pris en compte du handicap a été notre souci permanent durant notre mandature. les associations concernées craignent que l’effort ne devienne moins intense.

Enfin, à 18 heures 30 le comité des usagers, les personnels, les syndicats et les partis de toute la gauche se retrouvent devant la mairie pour protester à nouveau contre la suppression des spécialités au Centre Municipal de Santé. Joignez-vous à nous pour montrer votre désaccord. Malgré la main tendue de l’Agence Régionale de Santé, de la Ministre de la Santé et du Conseil Régional, la Ville coupe brutalement une bonne partie des activités du CMS. Le rendez-vous qui a eu lieu entre le Comité des usagers et le maire a montré tout le mépris de Nicole Goueta vis-à-vis des habitants (lire le compte-rendu ici). La lutte doit s’intensifier…

Leave a comment

name*

email* (not published)

website