Avec le dispositif Voisins Vigilants, N. Goueta organise la délation

 

La municipalité de N. Goueta, vient de rejoindre à grand renfort de publicité, le dispositif Voisins Vigilants. Une initiative privée qui propose de centraliser les « plaintes » des habitants afin de permettre à la police d’agir « plus efficacement ». Loin de participer à la tranquillité de notre ville, ce dispositif, tant par son principe que par la société qui le gère est dangereux pour le vivre ensemble. Explications…

Le dispositif voisins vigilants c’est quoi ?

Sur le site du dispositif on peut lire : « La plateforme Voisins Vigilants est un site web communautaire permettant de mettre en relation les habitants d’un même quartier pour lutter ensemble contre le fléau des cambriolages de manière simple… »

Dans la pratique, le site permet, après inscription, de déclarer tout agissement ou personnes suspecte dans son quartier.

On peut d’ailleurs lire sur le site de la Ville : «  les habitants intéressés obtiendront l’accès à une plate-forme informatique, facile d’utilisation et sécurisée, pour transmettre des informations, ou lancer des alertes en cas de situation de risque observée dans leur quartier, par mail ou par SMS. L’activité du réseau est suivie en direct par les pouvoirs publics, en particulier la police municipale : celle-ci peut utiliser les Voisins vigilants pour relayer ses messages d’alerte. »

Enfin, toujours sur le site voisins vigilants nous trouvons un exemple « d’informations relatives à son quartier »

alerte_voisins_vigilants

Un dispositif qui reste fortement décrié

Ce dispositif est clairement un appel à la délation. En effet, même si une action policière ne se déclenche qu’en cas de plusieurs « plaintes », aucune information n’est donnée sur le nombre nécessaire pour la mettre en œuvre. De même, le dispositif prête le flanc a des « ententes » entre voisins dirigées vers un autre.

Un second point d’attention est le fait que Voisins vigilants soit opéré par une société privée, qui détient dès lors des informations importantes sur la vie privées des habitants inscrits. Qu’est ce qui garantit qu’aucune utilisation frauduleuse ne sera faite de ces données ?

Plusieurs voix ou articles de presse se sont déjà levés devant les dérives possibles du dispositif :

Le commissaire Wulveryck (Marcq en Baroeul) dénonce un dispositif « dangereux car la marge est faible entre la vigilance et l’atteinte à la vie privée ».

Rue89 : http://rue89.nouvelobs.com/2014/08/03/saviez-voisins-vigilants-est-entreprise-253987

Le Huffington Post : http://www.huffingtonpost.fr/2013/05/17/voisins-vigilants-entraid_n_3292157.html

La Ligue des Droits de l’homme du Val-d’Oise : http://www.gazettevaldoise.fr/2014/12/03/voisins-vigilants-la-ligue-des-droits-de-lhomme-du-val-doise-coince/

Démagogie et manipulation des peurs : les ficelles utilisées par le municipalité.

Avec ce dispositif démagogique, qui coute 4000 € annuels à la commune hors frais cachés, N. Goueta, bien loin de rendre un service à la population, continue à manipuler les peurs pour son profit. Vous pouvez compter sur nous Madame le Maire pour rester vigilants aux résultats et aux dérives de cette initiative.

Leave a comment

name*

email* (not published)

website