Le Parti socialiste de Colombes condamne les propos de Mr Ménard !

stop

Le Parti Socialiste de Colombes condamne avec fermeté les propos abjects tenus par Robert Ménard, maire de Béziers soutenu par le Front National, sur le fichage des enfants musulmans dans les écoles.

Rappelons qu’en France, les statistiques ethniques sont interdites par la loi du 6 janvier 1978, « il est interdit de traiter des données à caractère personnel qui font apparaître, directement ou indirectement, les origines raciales ou ethniques, les options philosophiques, politiques ou religieuses, ou l’appartenance syndicale des personnes, ou qui sont relatives à la santé ou à la vie sexuelle ».

En avouant sa démarche, Robert Ménard montre ainsi le vrai visage du Front National et de la vision de la société que ce parti imposerait politique s’il était aux responsabilités : une société basée sur la division et la haine de l’autre, de celui qui est différent.

Ses propos anti-républicains, offensants, discriminants et dont la seule portée est de stigmatiser une religion, l’islam, viennent bafouer nos valeurs. Ils font de Robert Ménard un hors-la loi indigne de son mandat et révèlent surtout que l’extrême droite n’a rien retenu des leçons de l’Histoire.

Face à cela, les citoyens ne doivent pas être dupes, ce sont derrière les masques que les vrais visages se cachent.

Si ces pratiques ont lieu à Béziers, elles nous rappellent également ce qui se passe non loin de chez nous dans notre département. Déjà en 2006, Manuel Aeschlimann aurait eu recours à ce type de procédé afin d’établir une propagande électorale en fonction des lieux de naissance des habitants. (voir l’article de Libération sur le sujet à l’époque)

Ces méthodes honteuses n’ont pas de place dans notre République et nous formulons le vœu que les poursuites judiciaires aujourd’hui engagées trouveront demain une issue favorable.

Leave a comment

name*

email* (not published)

website