Qui veut la peau de la MJC ?

Avec une baisse de 33% de sa subvention municipale, la MJC de Colombes est la cible prioritaire de l’équipe municipale. Quelles vont être concrètement les conséquences, d’une telle coupe budgétaire sur notre MJC ?

Pour en savoir plus, entretien avec Valérie Mestres, présidente du conseil d’administration de la MJC.

 

Avec une telle baisse, quels vont être les secteurs touchés dans les activités de la MJC ?

– Tous les secteurs sont touchés par ces mesures d’économie.

Pour le spectacle vivant, nous passons de 19 spectacles annuels à 4 ou 5 pour cette prochaine année.

Les scolaires seront très pénalisés, car nous ne proposerons plus que 1 ou 2 spectacles pour ce public.

Pour le cinéma, il y aura moins de séances. Nous voulons garder le label art et essai, il faut donc programmer 300 séances. Nous allons privilégier le jeune public pour limiter la baisse de l’offre culturelle pour ce public.

Les activités proposées aux Colombiens sont elles aussi en diminution. Nous avons dû en supprimer plusieurs. Ce seront 28 heures d’activités en moins pour l’an prochain.

 

Y aura-t-il des conséquences sur le personnel ?

Nous voulons éviter à tout prix des licenciements, dans cette période difficile pour l’emploi, avec des salariés qui sont en très grande majorité des Colombiens.

Mais certains de nos salariés auront moins d’heures rémunérées. Ce qui va les mettre en difficulté économique.

De plus, les intermittents du spectacle vont perdre beaucoup en raison de la diminution du nombre de spectacles à Colombes.

MJC de Colombes
MJC de Colombes

 

Vos adhérents seront-ils pénalisés par cette baisse d’un tiers de vos subventions ?

Oui énormément. Par la baisse de l’offre tout d’abord. Moins d’activité, moins de films. Mais aussi par une hausse de cotisations. + 8% pour les revenus moyens ou hauts

+ 5% pour les petits revenus

 

En conclusion, quel est aujourd’hui votre état d’esprit à La MJC ?

Poursuivre notre travail au service des Colombiens. Poursuivre l’offre culturelle de qualité pour tous les enfants de Colombes, pour les jeunes, pour les adultes. La culture est primordiale et nous voulons, quels que soient les quartiers ou les revenus, faciliter son accès pour tous les Colombiens. Pour cela la ville doit être à nos côtés. Nous lançons une adhésion solidaire pour faire vivre notre association et nous resterons une institution de référence sur Colombes.

Leave a comment

name*

email* (not published)

website