Nicole Goueta freine la construction des logements sociaux

En décembre 2014, Nicole Goueta, Présidente de Colombes Habitat Public (CHP), a fait voter en Conseil d’administration la suspension de tous les projets de constructions neuves planifiées par l’ancienne municipalité de gauche.

Dans cette même délibération, elle fait adopter le processus de vente d’une partie des logements sociaux existants. Surprenant ! Lorsque plus de 3600 demandes de logement, sont en souffrance à CHP.
Mais surtout, inadmissible  lorsque des familles cherchent à faire valoir leur droit à des logements décents.

Frein à la construction de HLM

Dans le Parisien du 1 Juillet 2014, N. Goueta exprime clairement sa volonté de réduire le parc de logements sociaux à Colombes à 30% (-3% de logements sociaux) :
“- Le Parisien :  Que prévoyez-vous de faire en matière de construction de logements sociaux ?”
“- N Goueta :  A Colombes, la plupart de ces projets se font dans le cadre de la rénovation urbaine. Des engagements ont été “pris, nous verrons comment on y répond. En tout cas, notre objectif est de maintenir à 30 % le taux de “logements sociaux dans la commune. Actuellement, nous sommes à 33 %. Nous continuerons à construire des “HLM mais nous reverrons les proportions, dans le cadre du parcours résidentiel : on peut notamment faire davantage d’accession sociale à la propriété ou de logements intermédiaires.”

Si en 2009, loger les familles, était le problème numéro 1 de l’ancien Maire Philippe Sarre, aujourd’hui la priorité numéro 1 de N. Goueta est de s’en débarrasser.

Leave a comment

name*

email* (not published)

website