Novembre : mois de l’Economie Sociale et Solidaire

mois_ess_650

La 8éme édition du mois de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) aura lieu ce mois de novembre 2015. A quelques semaines de la COP 21, plus de 2 000 manifestations sont organisées partout en France. Dans un contexte où la loi NOTRe renforce les compétences des Régions en matière de développement économique, l’Economie Sociale et Solidaire a tout à y gagner.

Où en est le développement économique à Colombes ?

Madame Goueta ne cesse se lamenter du départ de Thalès pour un site à Gennevilliers (voir Le supplément Colombes LeMag, octobre 2015) ; mais elle néglige les acteurs économiques qui sont restés à Colombes. Elle minimise l’énorme potentiel, en matière de création d’emplois, des associations et entreprises œuvrant dans le domaine de l’économie sociale et solidaire : l’ESS c’est 10% du PIB et 600 000 recrutement d’ici 2020.

Halte aux idées reçues et préjugés !

L’ESS ce n’est pas l’économie des pauvres pour les pauvres. C’est d’abord une économie de proximité. Elle désigne toutes les associations et entreprises dont l’avantage est tournée vers la plus-value d’un gain social ou environnemental et moins vers le gain purement financier (le profit à tout prix). Il est donc possible de développer, ici à Colombes, une autre économie et la loi NOTRe donne tous les moyens aux Régions, pour déployer cette économie sociale et solidaire.

Renforcement des compétences des Régions

Conformément à la loi NOTRe, au 1er janvier 2016 les départements ne pourront plus accorder des aides économiques. Les départements conservent certes, une part dans la gestion des territoires ruraux mais ce sont les Régions qui voient leur rôle en matière de développement économique renforcé.
La loi NOTRe du 7 août 2015 (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) accroit les compétences des Régions et modifie les rapports Régions/Etat. Cette décentralisation des pouvoirs au bénéfice des Régions permettra à celles-ci d’adapter leur économie aux besoins de leur territoire. Plus précisément la Région sera en charge de :
– la politique de soutien aux petites et moyennes entreprises et des entreprises de taille intermédiaire,
– l’innovation et internalisation des entreprises régionales,
– l’orientation dans le domaine de l’économie sociale et solidaire,
– l’attribution des aides aux entreprises,
– la gestion du dispositif NACRE en matière de création et de reprise d’entreprise par un demandeur d’emploi.

C’est parti pour la 8ème édition du mois de l’ESS

Pour en savoir plus et trouver un événement proche de chez vous, rendez-vous sur le site www.lemois-ess.org

Leave a comment

name*

email* (not published)

website