Colombes doit prendre sa place au cœur du Grand Paris et de la boucle nord de Seine.

« Le 22 janvier 2016, une page d’histoire a été écrite. » Avec ces mots,Patrick Ollier (Les Républicains), a inauguré son mandat de Président de la métropole du Grand Paris. Avec Anne Hidalgo (PS) qui sera sa première vice-présidente, il préside désormais une intercommunalité au service de 7 millions d’habitants dans l’agglomération parisienne.
La métropole est en charge de dossiers en matière de développement économique, d’habitat, d’environnement et d’aménagement du territoire.

Pour nous, cette métropole constitue aussi une opportunité formidable de développement pour Colombes, là où Madame Goueta y entre à reculons ! Elle a longtemps combattu le projet de la métropole du Grand Paris, avant de s’y résoudre. D’autant que la métropole implique le regroupement des villes en territoires intercommunaux, ce qu’elle a également combattu pendant des années ! Madame Goueta est toujours en retard d’une guerre, elle aura regardé l’histoire s’écrire sans Colombes. Désormais ses postures partisanes sont dépassées par la réalité. Nous sommes regroupés avec Argenteuil, Asnières, Bois-Colombes, Clichy, Gennevilliers et Villeneuve-la-Garenne dans un territoire appelé « Boucle Nord de Seine ». Porteur des projets de la Métropole, ce territoire pourra être également force de proposition. À condition toutefois que les Maires aient une ambition pour leurs villes, et ne considèrent pas la métropole comme un intrus dans les affaires communales.

Cela démarre mal, puisqu’au lieu d’accepter la main tendue des socialistes, afin d’associer toutes les forces du territoire, les Républicains et leurs alliés communistes ont verrouillé un exécutif croupion. Les Républicains et les communistes ont également refusé que notre territoire s’appelle « Grand Paris Boucle Nord de Seine », appellation qui aurait permis de faire bénéficier nos villes de l’attractivité de cette marque, Paris étant la seconde connue dans le monde après Coca-Cola!

Les premiers signes envoyés par l’exécutif nous font craindre que les maires du territoire ne transforment notre intercommunalité naissante en coquille vide. Ce serait un terrible gâchis, car nous passerions à côté de tous les projets du Grand Paris.

Alexis Bachelay et Fatoumata Sow ont été élus pour vous représenter au sein du territoire Boucle Nord de Seine. Face à Madame Goueta qui préside ce territoire dans le cadre d’un super cumul jamais vu auparavant (Maire, Vice-Présidente du département, Conseillère métropolitaine et Présidente de l’Établissement Public Territorial Boucle Nord de Seine), nous serons porteurs de la vision d’un Grand Paris dynamique, efficace, imaginatif et passionné !

Tribune du Groupe Socialiste parue dans le Colombes Mag de février 2015.

Président de groupe: Philippe Sarre.

Chantal Barthelemy-Ruiz, Michèle Etcheberry, Fatoumata Sow, Kamel Essaied, Alexis Bachelay

Leave a comment

name*

email* (not published)

website