Loi consommation, sécurité, droit des femmes : le gouvernement au service des français

actualité-du-gouvernement

LOI CONSOMMATION : rendre du pouvoir d’achat aux Français 

Adoptée en février 2014, la loi Consommation vise à rééquilibrer les pouvoirs entre consommateurs et entreprises. La mise en application progressive de cette loi commence aujourd’hui à produire ses effet, en permettant de rendre du pouvoir d’achat aux Français mais aussi à mieux protéger les consommateurs.
Contrat d’assurance, prix des lunettes, action de groupe, paiement au quart d’heure dans les parkings, sécurisation des achats en ligne,  lutte contre le démarchage abusif… Petit retour sur les avancés concrètes votées par la majorité à l’Assemblée nationale en cliquant ici.

SÉCURITÉ : la gauche agit avec pragmatisme et résultat

Au cours des douze derniers mois, le nombre de cambriolages en France a baissé de 4,3%, et le nombre de vols à main armée de 14,8%. Des résultats significatifs qui prouvent qu’il “n’y a pas de fatalité en matière de délinquance, et que nous devons donc continuer d’agir”, comme l’a souligné Manuel Valls.
Retrouvez l’infographie sur l’évolution de la délinquance en France en cliquant ici

25 Novembre, Journée internationale
contre les violences faites aux femmes

Chaque année, plus de 216 000 femmes sont victimes de violences commises par leur partenaire. 86 000 femmes rapportent avoir été victimes de viol ou de tentative de viol, et seules 10% d’entre elles déposent plainte. Ces chiffres soulignent l’ampleur de ces violences inacceptables qui ont de très lourdes conséquences sanitaires, psychologiques, sociales et économiques.

Protéger les femmes victimes de violences, c’est leur permettre de trouver de l’aide, de reprendre leur vie en main, de passer de la détresse et de l’emprise à l’autonomie et à la liberté. Ces violences sont l’expression la plus grave des inégalités entre les femmes et les hommes. Voilà pourquoi lutter contre les violences faites aux femmes, c’est d’abord se battre pour l’émancipation des femmes. De toutes les femmes.

Depuis deux ans et demi, le Gouvernement a fait de la lutte contre les violences une priorité politique.

Retrouvez en détail les actions du gouvernement sur le sujet en vous rendant sur le site internet du ministère du droit des femmes.

Hommage aux 20 000 “Indésirables”

Hommage aux 20 000 indésirables

Il y a 2 ans nous étions nombreux à nous réunir à l’occasion de l’apposition de la plaque aux abords du Stade Yves du Manoir en mémoire des 20 000 allemands qui y furent enfermés en 1939.

Créé en 2009 à l’initiative du Comité pour la Mémoire d’Auschwitz, le Comité pour l’apposition d’une plaque sur le stade de Colombes a pour objectif de rappeler l’histoire tragique dont témoigne le stade de Colombes. Il est composé d’élus de toutes tendances politiques (et en particulier pour les élus socialistes, de Philippe Sarre et Chantal Barthélémy-Ruiz), d’historiens, de militants pour la mémoire et de représentants des quatre grands cultes.

Comme c’est dorénavant la coutume, nous nous sommes réunis samedi 22 novembre, au pied de la plaque en mémoire des « Indésirables » à l’angle rue Paul Bert et Boulevard Pierre de Coubertin.

Cette plaque rappelle qu’à la déclaration de la seconde guerre mondiale, les étrangers d’origine allemande et autrichienne ont été rassemblés dans des conditions plus que précaires, pour que soit vérifié si leurs intentions étaient hostiles à la France, alors même que la plupart avaient fui le régime nazi parce qu’ils étaient en désaccord avec lui.

Certains n’ont quitté le stade qu’en s’engageant dans la légion pour cinq ans afin de combattre aux côtés des alliés, d’autres ont été traînés de camps en camps, certains encore ont fini dans les camps de la mort nazis.

Ces étrangers qui avaient cru en la liberté qu’offrait le pays des droits de l’homme ont été officiellement traités d’« Indésirables ».

À travers cette démarche, et l’hommage qui sera rendu samedi 22 novembre, le Comité souhaite renforcer l’esprit de vigilance et de responsabilité de chacun face aux menaces permanentes du racisme, de l’antisémitisme, de l’intolérance et du fanatisme.

Pour en savoir plus, notamment sur les nombreuses personnalités qui furent retenues au stade de Colombes :

http://campdesindesirables.blogspot.fr/
https://www.facebook.com/HistoireStadeColombes

Mobilisons nous contre la fermeture programmée du CMS

cmsbis

L’équipe municipale de Nicole Goueta ferme des services entiers du Centre Municipal de s-Santé du Petit-Colombes (Lire les détails ici)

Dès dimanche dernier, nous étions déjà sur le marché du Petit Colombes pour faire signer une pétition refusant cette fermeture.

Aujourd’hui, le maire abandonne le projet de maison médicale aux Fossés-Jean prévu par Philippe Sarre dans le cadre du projet de rénovation urbaine

Ne la laissons pas faire !

Vous trouverez sur notre site une pétition adressée au maire de Colombes refusant la fermeture. Signez la et faites la signer autour de vous.

Nous serons aux Fossés Jean, samedi 22 novembre, dès 10h30 devant le Leclerc et au marché Marceau pour la faire signer.

Dimanche, à la même heure, nous serons au Petit Colombes et au marché du centre.

Rejoignez-nous !

Signez la pétition citoyenne en ligne sur change.org