La droite Colombienne, décomplexée, nie l’histoire

Commémoration boucle Nord 2011
17 octobre 2011. Commémoration du 50e anniversaire du 17 octobre 1961 au Pont de Neuilly avec les maires d’Asnières, d’Argenteuil, de Clichy-la-Garenne, de Colombes, de Gennevilliers et de Nanterre.

« Le 17 Octobre 1961, je ne vois pas ce qu’il y a à commémorer. » Cette parole prononcée à plusieurs occasions, c’est celle d’Arnold Bauer, élu délégué à la Mémoire et aux Anciens combattants de Colombes, ajoutant, « Deux hommes se sont battus et sont tombés dans la Seine, c’est tout ». Rappelons que le mardi 17 octobre 1961, des milliers de manifestants pacifiques qui protestaient contre le couvre-feu imposé aux « français musulmans d’Algérie» ont fait l’objet d’une répression policière d’une rare violence orchestrée par le Préfet de Police Maurice Papon. Aucun bilan officiel n’est aujourd’hui établi mais les historiens estiment que des dizaines d’Algériens, peut-être entre 150 et 200, ont trouvé la mort ce jour-là.  Par ailleurs en 2012, le chef de l’État a reconnu officiellement les faits au nom de la France.

Pas question donc pour la municipalité de droite de Colombes de rendre un hommage officiel aux victimes. Pas question même de mettre à disposition du Collectif 17 Octobre une sonorisation et un pupitre pour la commémoration qui se déroule au Pont de Bezons depuis 30 ans. Pourtant la Ville fait régulièrement ce prêt pour des manifestations de mémoire non officielles. Pire, l’utilisation de l’espace public est interdite pour une commémoration sur la place Aragon organisée par La Colombe et le Fennec, association colombienne d’amitié franco-algérienne.

Au nom du Groupe des élus socialistes, Chantal Barthélémy-Ruiz a donc envoyé une lettre à Madame Goueta (à lire ici), lui demandant d’expliquer sa position sur le sujet. Sur la même ligne que son conseiller municipal, elle persiste et signe dans une réponse que nous vous laissons découvrir – et juger – ici.

Les socialistes de Colombes, eux, seront aux côtés des associations membres du Collectif 17 Octobre comme ils l’ont été depuis de nombreuses années.

Nous vous invitons à nous rejoindre 

Samedi 18 Octobre 2014 à 10 h 30

pour la commémoration sous le Pont de Bezons, côté Colombes

(accueil parking Formule 1 côté Nanterre)

Un lieu d’information et d’échange pour les Colombiens

Joëlle Vasnier
Joëlle Vasnier,
Secrétaire de la section socialiste de Colombes

C’est clair, les Françaises et les Français sont en rupture avec la classe politique. L’abstention ne fait qu’augmenter d’élection en élection, le vote extrémiste, mortifère, s’installe… Pourtant, les partis politiques sont évidemment nécessaires à la vie démocratique. Encore faut-il qu’ils soient à l’écoute et en lien constant avec les citoyens. C’est une nécessité et, aujourd’hui, une urgence. C’est sur cette base que les Socialistes de Colombes ont décidé de mener leur action. Ce nouveau site web en est l’un des aspects.

C’est pourquoi, ce nouveau site est conçu avant tout comme un véritable moyen d’information à destination des Colombiens. Au niveau national, pour expliquer des reformes qui, si elles existent bel et bien, ont du mal à être comprises par les français, voire pour pointer leur insuffisance si cela s’avère nécessaire. Au niveau local, pour donner à nos concitoyens les clés de la politique municipale qui, sur bien des points déçoit déjà nombres de Colombiens, qu’ils aient préféré l’abstention au mois de mars ou même qu’ils aient choisi de voter pour la liste menée par Nicole Goueta. Lire la suite…